Le triangle de projet, cette triple contrainte

Portrait de Eloïse Beaulé

Il y a plusieurs années alors que j’agissais comme chargée de projet dans le cadre de développement de site web, on m’a présenté une image à la forme triangulaire en m’expliquant quelques principes de base en termes de gestion de projet.  Ce triangle a laissé une empreinte importante sur ma vie professionnelle.  Soudainement, en un seul coup d’œil, j’ai saisis toute la portée et l’importance de trois facteurs indispensables à un projet : l’échéancier, les coûts et les objectifs.

Triangle de projet
Au premier coup d’œil, ça semble plus qu’évident comme équation.  Ce sont d’ailleurs les 3 éléments que l’on retrouve dans une proposition budgétaire; combien de temps ça prendra, qu’est-ce que vous allez livrer et à quels coûts.  Mais comment jongler avec ces 3 facteurs tout en conservant l’équilibre que l’on nomme « la qualité »? Alors je vous explique. 

Temps + argent + objectif = qualité

Le principe de ce triangle, c’est que vous ne pouvez pas modifier le budget, la planification ou l’objectif d’un projet sans affecter au moins l’un des deux autres paramètres.

  • Pour économiser du temps sur un projet vous avez 2 options :
    • augmenter le budget (argent) pour y ajouter plus de ressources ou
    • supprimer des fonctionnalités (objectif).
  • Pour économiser sur les coûts d’un projet (argent)  vous avez encore 2 options :
    • reporter l’échéance du projet (temps) ou
    • supprimer des fonctionnalités (objectif)
  • Pour ajouter des fonctionnalités (objectif) à votre projet, nous avons encore une fois 2 options :
    • reporter l’échéance du projet (temps) ou
    • augmenter le budget (argent) pour y ajouter plus de ressources.

Vous remarquez la tendance?  Chaque fois que je souhaite modifier l’un des éléments de mon triangle, ça impacte les autres éléments. En finalité, vous comprendrez que vous ne pouvez qu’opter pour 2 des 3 éléments du triangle. 

Et la qualité dans tout cela?

Comme je le disais, elle représente l’équilibre à atteindre.  Si vous ne pouvez vous contraindre à opter pour 2 éléments de l’équation, c’est l’équilibre, donc la qualité du projet qui sera directement affectée. Affecter l’équilibre de la qualité, ça ne veut pas juste dire que votre projet sera plein de bogues ou qu’il ne sera pas beau. 

La qualité peut se définir de plusieurs façons pour un projet et elle est propre à chaque gestionnaire ou chaque organisation.  Elle pourrait par exemple affecter le maintien du projet dans les limites du budget ou dans la date de livraison prévue. 

Pour un client, le fait qu’un projet n’a pas été livré pour une date spécifique pourrait certainement affecter la perception du travail qui a été accompli par un développeur. « Il a livré 2 mois plus tard que la date de lancement prévue, c’est vraiment décevant comme travail ».  Ou encore, et celui-là est d’actualité : «il y a eu un dépassement budgétaire de plus de 50%, c’est tout-à-fait inacceptable ».  On parle toujours de l’évaluation de la qualité ici…

La qualité représente l'équilibre à atteindre

Alors ce qu’il faut retenir dans toute gestion de projet, c’est qu’il faut arriver à maintenir l’équilibre entre le temps, l’argent et les objectifs de votre projet pour obtenir un développement de qualité.  Demander à votre fournisseur de services de livrer un projet complexe, rapidement et pour pas cher c’est de l’utopie totale! C’est littéralement saigner votre fournisseur de service parce qu'il a à coeur de bien vous servir en plus d'affecter directement la qualité du projet.  Ce n'est pas ce que vous souhaitez, j'en suis certaine. laugh